Écrivez un nouveau message.

 
 
 
 
 
Nom et e-mail non obligatoire.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Nous nous réservons le droit de supprimer, ou de ne pas publier les messages selon les règles établies dans l’onglet conditions d’utilisation.
291 messages.
Yvon a écrit le 18 janvier 2019 à 12 h 03 min:
Moralisation de la vie politique Je souhaite qu'un casier judiciaire vierge soit une condition impérative pour pouvoir briguer un mandat électif, local, national ou européen. Je souhaite aussi que toute condamnation pénale d'un élu pour malversation ou toute pratique contraire à l'éthique soit accompagnée d'une révocation de tous ses mandats.
priska a écrit le 18 janvier 2019 à 12 h 00 min:
Augmentation du SMIC.Remonter le plafond paiement CSG sur les retraites. Aligner la revalorisation des salaires et retraites au taux d'inflation. Moins d'élus,baisse de leur salaire.Supprimer le sénat. Proportionnelle intégrale appliquée à toutes élections.Maintenir la taxe d'habitation pour les 20% les plus riches.Référendum d'initiative populaire.Limitation de l'immigration .Annuler l' AME. Annuler la TVA sur les produits de 1ere nécessité.
alain a écrit le 18 janvier 2019 à 11 h 51 min:
L'Etat applique les mêmes processus que ceux des entreprises. Mutualisation et régionalisation des moyens pour faire des économies. Mais on s'aperçoit que les économies se font au détriment des salariés et des citoyens mais pas du tout au détriment de ceux qui sont impliqués dans la création des multiples Direction, sous Direction, Commissions, des Conseils d'administration régionaux doublés de conseils départementaux eux mêmes augmentés de commissions diverses. L'Etat culpabilise les citoyens sur l'environnement et l'écologie mais il ne demande rien aux grandes entreprises. Les pubs des constructeurs automobiles ont continué en cette fin d'année 2018 à vanter les valeurs de consommation de la vitesse et des produits pétroliers ....et on nous fait croire qu'il faut passer au tout électrique ! Alors que notre énergie dépend de l'écologique nucléaire. J'en ai ras le bol de me sentir coupable de TOUT, et la fracture entre les citoyens est parvenu à un point de non retour de même que celui de Paris et de la Province. La décentralisation n'est en réalité qu'une centralisation masquée et beaucoup plus accentuée au profit de certains. Pareillement je n'accorde aucune confiance au prélèvement à la source car si on prend l'exemple de la création du RSI l'Etat affichait la réussite alors que l'on sait aujourd'hui que c'était un fiasco tel qu'on le redonne aux URSSAF. c'est ainsi les décisions sont prises de façon arbitraire, sans concertation de la base et le résultat c'est à la fois les salariés et les clients qui payent les pots cassés. Je ne crois pas au Grand débat car dans les entreprises il a été créé le fameux dialogue social- une pure fiction - mais aussi le projet d'entreprise dans lequel les collaborateurs cadres et ouvriers se rencontrent pour réorganiser et optimiser les objectifs - mais c'est une belle arnaque car l'Entreprise n'en retire que ce qui l'intéresse pour l'imposer en mettant en avant que ce sont les salariés qui l'ont souhaité - donc plus moyen de contester Il faut subir en silence Je crains que ce grand débat n'aboutisse qu'à des "dénonciations" et à la mise en place de Réformes qui auraient en temps normal, du mal à passer.
dietrich a écrit le 18 janvier 2019 à 11 h 31 min:
bonjour, je souhaite une baisse de toutes les taxes détailler les taxes sur les carburants obliger les touristes automobilistes aux mêmes contraintes d'environnement que les autochtones soumettre aux camions étrangers les mêmes contraintes environnementales rendre l'inscription dans toutes les écoles supérieures gratuites interdire les stages d’agréments aux professeurs pendant L’année scolaire (ils ont les vacances scolaires pour les faire)
joel a écrit le 18 janvier 2019 à 10 h 40 min:
Mettre le vote obligatoire Introduire la proportionnelle Tenir compte des votes blancs Réduire le nombre des députés Supprimer le sénat
Marine Lopez a écrit le 18 janvier 2019 à 10 h 21 min:
- revalorisation des salaires et retraités et indexation sur le coût de la vie - plafonnement des loyers au niveau national - taxe à 5% pour les produits alimentaires bio et les produits de premières nécessité - interdiction du cumul des mandats - limitation du salaire du élus et haut fontionnaire - abolition des privilèges des élus et anciens présidents - obligation de présence à l'assemblée ou au sénat pour les élus OU paiement en fin de mois selon les présences effectives - revalorisation des allocations pour le handicap et des aides pour les enfants handicapés - plus de moyens et de personnel pour les services de santé - obligation de rejoindre un espace de désert médical pendant 3 ans pour les docteurs en contrepartie du financement des études - taxation du kérosène pour les avions et des carburants pour navires de transports de marchandises - interdiction des addictif et nanoparticules alimentaires dangereuse ou sans études préalables montrant leur innofensivité. - véritable lutte contre la fraude fiscale, aucun cadeau pour les grosses entreprises - allègement des taxes et cotisations ou refonte du système pour les artisans et entrepreneurs - allongement des congés paternité et maternité - moyens supplémentaires pour l'éducation nationale : avs pour tout les enfants en situation difficile, maximum de 25 enfants par classe (et 20 en maternelle), renovation des écoles laissé à l'abandon, réouverture des classes rurales, aide pour les professeurs souhaitant se former aux pédagogies alternative - obligation de vérification des comptes des élus à la fin de chaque mandat avec interdiction à vie d'avoir un mandat en cas de fraude. - création d'un organe indépendant de contrôle des magistrats pour contrer les jugements sans impartialité (finis le sursis pour les viols et la pédophilie, finit la libération des condamnés avant d'avoir purgé toute la peine) - mise en place d'un véritable système de réintégration après la prison et mise en place d'un système de travaux d'intérêt général pour les petits delis plutôt que la prison - MISE EN PLACE DE LA POSSIBILITÉ POUR LE PEUPLE DU RÉFÉRENDUM D'INITIATIVE POPULAIRE : au delà d'un seuil de signature à définir obligation pour l'assemblé et le sénat d'un débat pouvant être suivis par les français ET vote en referendul pour : abrogation d'une loi, proclamation d'une loi, destitution d'un élu le temps d'un jugement (pour fraude par exemple).
Lakhdar a écrit le 18 janvier 2019 à 10 h 21 min:
Plus de moyens pour les associations, plus de contrôles des administrations car certaines fois c'est le parcours du combattants des années d'attentes (carte de sejour, Cert Nantes...) Plus de contrôles dans les maisons de retraites, écoles, foyers pour éviter tout les abus et maltraitances Maintenant personnellement : je travaille depuis de nombreuses années mon 1er enfant a était mis en crèche très tôt beaucoup de regret, après 8ans d'essais infructueux je suis a ce jour enceinte, conges maternité est rémunéré raisonnablement mais je souhaite élever mon enfant pendant ses 2 prochaines années, un droit auquel je veut prétendre et la surprise pendant ces 2 années je serais payé 396e!!! Moins que le minimum en France?? Donc ce n'est pas un droit que d'élever son enfant ni un avantage! C'est un problème 😢😢
a écrit le 18 janvier 2019 à 10 h 02 min:
Baisse de la tva pour les produits de premières nécessité. Contabilisation du vote blanc. Revoir le SMIC à 1500 et augmenter rsa, chômage, retraites, pension handicapé. Baisse des taxes sur eau et électricité (ou autre moyen de chauffage) Améliorer la proximité des services ruraux. Hausse des salaires des fonctionnaires et embauche dans le secteur hospitalier. Favoriser les petits commerces plutôt que les gdes enseignes. Favoriser l'accès pour tous aux études supérieures. Supression de la taxe foncière une fois l'immobilier totalement payé. Interdire les substances toxiques des cigarettes, le glyphosate, les agents de conservations néfastes.... Limiter les emballages. Baisser les frais bancaires. Une justice plus sévère envers les grosse délinquants. Amélioration des logements locatifs et taxes sur les logements inoccupés. Un toit pour tous. Obligation du tiers payant. Zéro avance pour les enfants. Baisse des mutuelles et meilleure prise en charge. Aides à la mobilité Équité entre les classes sociales Droit au peuple de participer aux grandes décision du pays. Meilleure utilisation des forces de l'ordre (priorité à la sécurité de l'état, surveillance fiché S, délinquance...) Création d'emploi et valorisation des diplômes
a écrit le 18 janvier 2019 à 9 h 27 min:
Arrêt des cadeaux financiers fait aux pays étrangers(Afrique, Iran)!!qu'on s'occupe de Notre pays avant!!
Perez a écrit le 18 janvier 2019 à 9 h 20 min:
-Augmentation du SMIC -Chômage pour le libéral -ISF -En principe, le fait d’être élu n’est pas un métier en soi. Il s’agit d’une fonction temporaire attribuée par les électeurs, aucun privilège ne devrais être accordé. -Un contrôle irréprochable sur les présidents, aucune possibilité de liens avec banques et multinationales. -De l'évasion fiscale même sur les entreprises détenues une partie par l'Etat français ? inadmissible ,l'Etat français doit montrer l'exemple ! -Diminution des radars, seul les radars sur zones a risques avec pourcentage de mortalité trop haut sont gardé ou installé . -Arrêt maladie remboursé au j1 car ça incite a faire des arrêt a rallonge c'est n'importe quoi ... -Vote blanc comptabilisé avec annulation des participants inscrits si majoritaires . -Destitution par vote de 33% de la population(President, Maire, Préfet,...) -Taxes supplémentaires pour l'import et inversement pour le made in France. -Note mensuelle sur l'état des routes des communes de France (Nîmes est un scandale ) -Un service de mairie pour nettoyer nos espaces verts et verbaliser fortement ce qui prennent les forets, garrigues,... pour des décharges .
Thomas L a écrit le 18 janvier 2019 à 8 h 38 min:
Chômage. Le nombre de chomeurs de catégorie A s'élève à trois millions. Etant donné qu'il n'y a pas trois millions d'emplois à pourvoir, on ne pourra pas résoudre le problème du chômage… De plus, le nombre d'emplois va encore baisser puisque nous allons vers toujours plus d'automatisation. L'emploi ne va pas disparaître mais il va encore plus se raréfier. C'est pourquoi il faut bien que les gens qui ne peuvent pas avoir un travail soient payés. Payés, oui. Sinon, que faisons-nous ? Nous les laissons mourir ? Nous les poussons dans les bras des mafias ? Mafias qui vivent grâce à l'exploitation de la misère. Seulement, par souci d'équité et d'universalité des mécanismes, il ne s'agit pas que seuls les chomeurs soient payés. Non, il faut que tout le monde le soit. C'est pourquoi il faut instaurer le revenu de base inconditionnel, de la naissance à la mort. Les bénéfices sont nombreux. Repeupler les campagnes, permettre à chacun de donner un sens à sa vie, etc. Il est certain que cela ne va pas dans le sens de toujours consommer plus… mais cela est très bon pour l'environnement parce que le rythme actuel de l'exploitation de notre planète n'est pas soutenable. La question qui vient immédiatement, cher lecteur, est celle du coût d'une telle mesure. Je ne vais pas détailler mais essayer d'en donner les grandes lignes. De très nombreuses ressources sont disponibles en ligne. Ressources qui sont pour certaines les oeuvres d'universitaires dont on ne peut remettre en question la motivation scientifique. En fait, ce revenu de base est constitué pour partie de choses déjà mises en place qu'il s'agit juste de fusionner avec ce revenu d'existence. Il est certain qu'il faut qu'une partie de ce revenu soit repris en impôt à partir d'une certaine somme de revenus. Par exemple, une personne gagnant en net plus de 2000 euros, il est normal que ce revenu soit repris en impôt. A quoi sert-il alors, ce revenu de base ? Eh bien, c'est un formidable matelas protecteur ! La vie est très précaire pour certaines catégories d'emploi, ce serait une formidable manière de rendre la vie de nos concitoyens plus douce, moins violente, moins lapidaire en cas d'accident de la vie. Autre exemple. Une personne aujourd'hui au RSA n'a pas suffisamment pour vivre… elle doit encore demander des aides pour le logement, le chauffage, etc. Donnons-lui à la place ce revenu de base, suffisant pour vivre, elle se sentira beaucoup mieux, beaucoup plus en phase avec la société, avec les autres, beaucoup plus reconnue en tant que personne, en tant qu'humain. Au fond, avec une telle mesure, on ferait preuve d'une chose tellement oublié par notre système économique actuel, l'humanisme ! Soyons humanistes ! Donnons à chacun une place dans la société sans condition. Il s'agit d'un revenu suffisant pour vivre, 1100-1200 maximum en fait. Pas plus, pas moins. Cumulable avec d'autres revenus mais la part reprise en impôts est très progressive. Ainsi, on élimine les trappes à pauvreté, c'est à dire les tranches de revenus où qu'on travaille ou pas, c'est la même chose, puisque les gains sont retranchés des aides… D'autres bénéfices innombrables ne demandent qu'à éclore de votre imagination, fermez les yeux, imaginez. Revenu de base inconditionnel, inaliénable, de la naissance à la mort, individuel, suffisant pour vivre. Merci ! Je me permets un petit merci ici parce que si vous êtes allé jusque là dans la lecture, je vous remercie, c'est une contribution pleine d'espoir au Grand Débat.
Laurent a écrit le 18 janvier 2019 à 8 h 23 min:
Remettre les autoroutes et leurs bénéfices dans le giron de l'état - Les loyers sont trop chers - retraite a 70 ans maximum pour le politiques - prendre en compte l'état de santé des actifs pour l'age de leur retraite - suppression de la taxe audiovisuelle et privatisation des chaines - faire payer les GAFA - plafonnement des revenus des hommes politiques - revoir la liste des produits de premières nécessité pour la TVA certains devraient être moins cher aujourd'hui. arrêtez les blocages de salaire des fonctionnaires ce sont des millions de personnes et de famille qui n'ont plus de vrai pouvoir d'achat ...
Troncoso a écrit le 18 janvier 2019 à 0 h 31 min:
Divorcer vivant avec le SMIC marre de faire des colocation un loyer minimum 500€ j'ai 4 enfants en droit de visite tout a augmenter même les salaires des députés et nous jamais ?? Pour les grandes vacances juillet août c est 15 jours chacun je paie la pension alimentaire alors que mon ex a les allocations familiales pas moi le trajet pas lui et 15 jours de alimentation pour mes 4 enfants peut on suspendre la pension alimentaire pour ses 2 mois et de moitié pour les autres vacances et baissé les loyers insupportable je veut être chez moi pour recevoir mes enfants avoir un toit et pouvoir vivre et que tout les gouvernements président députés..ect payé vos factures et vos enterrement vous même montrez l' exemple !serrez vous la ceinture vous d abord ! Et la justice pour le peuple pas contre lui! Castanet est hors la loie armes interdite voilà femme seule j ai toujours travailler résultats je suis a mis temps maintenant et invalide cervicales et lombaires foutu par le travail et travailler jusqu'à 63 ans vous êtes tous fou ?? vous nous prenez pour des esclaves! alors stop et vite! Merci de vous secouez un peu même beaucoup et du bon côté pour une fois
Jacqueline a écrit le 18 janvier 2019 à 0 h 22 min:
- sortir de l'espace Schengen - réduire l'immigration - supprimer l'aide médicale d'État pour les immigrés - retour de l'IFS - refuser toute hause de la tva sur les produits de première nécessité et de la CSG -réduire le nombre de sénateur et de députés ainsi que leur salaire - instaurer une prime de pouvoir d achat aux bas revenus et aux petites retraites. - regrouper en un seul ministère l'aménagement du territoire, les transport et le logement. -réserver les minimums sociaux aux français - lutter contre la fraude fiscale -stopper le regroupement familial et le droit du sol
Sylvie a écrit le 18 janvier 2019 à 0 h 10 min:
Il faut arrêter de repousser l’age du départ à la retraite à taux plein car on va se retrouver forcément à plus ou moins longue échéance avec une importante masse salariale d’une moyenne de 70 ans alors que le chômage chez les jeunes est croissant !! La solution serait de rendre dès 60 ans, dans le secteur privé, tout départ à la retraite à taux plein aménageable par l’embauche systématique d’un jeune et sa formation de 2 ans sur le poste à liberer, ce qui ramènerait le départ en retraite à taux plein à 62 ans. Ne perdez pas de vue que c’est toujours le produit du travail qui finance les retraites et non les taxes.
Sylvie a écrit le 17 janvier 2019 à 23 h 55 min:
Les loyers sont beaucoup trop chers !!! Surtout lirsqu’on est célibataire, ou divorcé ... Avec un seul revenu, les Propriétaires bailleurs sont très réticents à louer leurs biens, et penser qu’une personne gagne 3 fois le montant de son loyer surtout dans le Gard est un mythe et un déni de la réalité ! Il faudrait encourager fiscalement les propriétaires bailleurs du Privé pour louer à cette catégorie de personnes dans des biens autres que les HLM , ou alors augmenter le seuil de revenus pour l’octroi d’une APL. Les personnes seules ont énormément de difficultés à se loger et personne n’en parle !
Sylvie a écrit le 17 janvier 2019 à 23 h 37 min:
Finalement.. Face à toutes ces mesurettes mises en place dans l’urgence et le chaos, Le revenu universel ce n’etait Pas une si mauvaise idée .... Il s’impose même comme la meilleure solution équitable et unilatérale....
Chris a écrit le 17 janvier 2019 à 23 h 21 min:
Une revalorisation du smic,pas de la prime d’activite qui est une prestation sociale .Favoriser le travail au détriment des prestations sociales. supprimer le Sénat qui ne sert à rien, et coûte cher en salaires et avantages,réduire le nombre de députés ,surpayés et absents de l’hémicycle, ainsi que les élus régionaux et départementaux beaucoup trop nombreux.Reunir des communes et mutualiser les moyens.Aligner les conditions de retraite pour les régimes spéciaux, supprimer la retraite des militaires quand ils ont un emploi civil dans le ministère.Arreter de donner des bourses à des étudiants qui ne viennent aux examens que pour signer et percevoir les bourses,et qui ne suivent pas les cours.Bourses au mérite et non basée sur les revenus et les charges de famille.Frais d.inscriptions plus élevés dans les universités comme dans la plupart des pays voisins afin de relever le niveau en ayant des étudiants motivés par leurs études et leur réussite. Tous les français doivent payer une taxe d’habitation même faible mais tous participent.Lutte contre la fraude fiscale doit être plus importante,ainsi que contre le travail au noir.Faire respecter la loi pour tout, stationnement, nuisances sonores,infractions,incivilités..cesser de baisser les bras .Expulsion des étrangers ayant commis des délits,en situation irrégulière.Immigration choisie en fonction des besoins comme le pratiquent nombre de pays.Naturalisation sous conditions d’integration, langue culture, respect et connaissance des institutions. Maintien du service public dans les territoires ruraux, Poste,petites structures hospitalières .Taxer les grosses cylindrées .Vegetaliser les villes, rues places, toits,et créer des parcs plus nombreux .’vérifier les conduites d’eau pour éviter les fuites et gaspillage.Enterrer les lignes électriques et téléphoniques.Creer une commission sur la cause animale au sein du ministère de l’agriculture pour étudier notre impact sur les animaux ,abattoirs, corridas, élevage, protection des espèces etc..
Belhon a écrit le 17 janvier 2019 à 23 h 15 min:
Diminuer les taxes sur les achats. Que la personne qui a toujours travaillé soit reconnu que ce soit pendant et au moment de sa retraite.en effet très peu de différence entre une personne qui a toujours travaillé et une personne qui n'a jamais travaillé. Refaire les tranches d'impôts. Que le vote blanc soit reconnu.
Valérie E. a écrit le 17 janvier 2019 à 22 h 55 min:
1- taxer chaque transaction financière de 0,01 cent pour financer les aides sociales aux plus demunis. 2. Lutter efficacement contre la fraude et l’evasion fiscale 3. Diminuer les salaires des députés et sénateurs et les obliger à avancer leurs frais professionnels et les rembourser sur présentation des justificatifs comme tout salarié dans son entreprise. S’inspirer du modèle des pays d’europe du Nord pour le train de vie des élus et la transparence et le contrôle de leurs dépenses. 4. Rendre inéligible à vie tout élu condamné pour rendre le monde politique exemplaire. 5. Supprimer les avantages des anciens présidents. 6. Ré développer tout le maillage ferroviaire en province entre les petites villes et villages. Seul moyen pour que les gens laissent leur voiture au garage. 7. Développer les circuits courts alimentaires entre producteurs et consommateurs et squizzer la grande distribution Qui vend des produits plein de pesticides et sans Goût. 8. Faire en sorte que travailler rapporte plus que de rester au chomage ou au rsa
jpp a écrit le 17 janvier 2019 à 22 h 26 min:
1-supprimer les retraites faramineuses des anciens présidents (10millions/an) 2- faire payer les GAFA 3- mettre 0.01cts sur chaque transaction finacières 4- calculer le pourcentage de retraite des politiques par rapport aux temps exercés sur leur mandats comme pour le reste du peuple et non une retraite 5- arreter de taxer les automobilistes en ajoutant des parkmetre de partout, impossible de se garer gratuitement cela surement pour compenser la baisse des dotations aux régions 6- baisse de la taxe d'habitation, foutaise, -37€ par contre augmentation de ma taxe foncières de 123€ 7- plus de contrôles sur la sécurité sociale au lieu de dé-rembourser les médicaments - stop aux lobis des entreprises ex: changement gestion de l'eau entre BRL (1.6213€/m3)à la SAUR en 2011 (2.9831€/m3), qu'en sera t'il avec Véolia en 2019?
LILIAN LHERMET a écrit le 17 janvier 2019 à 20 h 55 min:
je propose de baisser drastiquement les charges salariales voir de les supprimer et de les remplacer en luttant efficacement contre l évasion fiscale et la fraude a la sécurité sociale de ce fait les travailleurs auraient un pouvoir d achat en hausse et consommeraient davantage!!!!!!
Erik BOESCH a écrit le 17 janvier 2019 à 20 h 41 min:
Collectivité d'Alsace : Je propose au Gouvernement de faire droit à la demande des présidents de conseils départementaux d'Alsace, à savoir la création d'une collectivité territoriale à statut particulier au sein de la région Grand Est. Le Gouvernement doit donc aller plus loin que la future collectivité européenne d'Alsace actuellement en cours d'élaboration. Durée de mandat des députés à l'Assemblée nationale : je propose une durée de mandat de trois ans pour les députés.
Loetitia a écrit le 17 janvier 2019 à 20 h 41 min:
Les français en priorité !! Stop à cette immigration pour ne pas dire invasion ! Baisse de toutes les aides sociales , abrogation immédiate de l'AME ! Baisse drastique du train de vie de l'état.
Fuster Mickael a écrit le 17 janvier 2019 à 19 h 30 min:
R.I.C ( Abrogatif , Constituant , Législatif , Décisionnaire) , Destitution du président et gouvernement, Assemblée populaire et politiques + experts et conseillés pour rédaction des lois et prises de décisions , Suppression du poste de président et gouvernement , Votations des lois et décisions politiques par référendum , Nationalisation des grandes entreprises , services publics et des banques , Équilibrage fiscal de l'impôt a un taux fixe identique pour tout le monde (entreprise françaises et délocalisées , citoyens etc) , Taxes fixes pour toutes entreprises travaillant ou opérant en France (Gafa , transport etc ), Indexations de tout les revenus sur l'inflation depuis le passage a l'Euro , le reste peut être décider par référendum.
David a écrit le 17 janvier 2019 à 19 h 26 min:
Suppression de taxe audiovisuelle, les chaînes publiques gagnent largement assez avec les publicités, exemplarité des politiques car il y en a marre deS cahuzac gueant balkany et tous les autres , 4 ou 5 fois le smic maximum pour les hommes politiques.
Robert a écrit le 17 janvier 2019 à 19 h 25 min:
Annulation de l augmentation de la csg pour les retraités Retour de L ISF Revaloriser nos salaires et non survivre le 15 du mois y compris pour les fonctionnaires Baisser les revenus et les avantages des membres du gouvernement et du Président pendant et les retirer après tous mandats Ne plus accueillir de migrants tant que la France ne peux pas octroyée à ses citoyens travaille, logements et salaire permettant de vivre Plus de contrôles au fraude d aide social que les aides supérieures au smic doivent être imposable comme pour celui qui travail. Une justice pour tous, et plus de sévérité envers les délinquants, et récidivistes.
Lacoste Muriel a écrit le 17 janvier 2019 à 19 h 18 min:
Débloquer les salaires des assimilés fontionnaires qui ont tout les inconvenients et aucuns avatages. Que l'état applique à lui même les lois qu'il vote exemple des CCD pendant 6 ans avant de faire un CDI. Augmenter les retraites et ne pas réduire ou supprimer les réversions. Beaucoup plus de moyens pour les Ehpads car ils sont devenus des mouroirs sans soins ni respects pour nos anciens.
El Picaflor a écrit le 17 janvier 2019 à 18 h 07 min:
Impôts, dépenses, action publique : Justice fiscale : La TVA, plus grosse ressource fiscale de l’État, frappe pareillement les contribuables, quels que soient leur niveau de revenu. Pour autant, cette égalité de traitement se justifie peut-être par le choix qui incombe in fine au contribuable : celui de consommer ou de ne pas consommer. Peut-être instaurer un taux de TVA spécial pour les produits de luxe, même si l’économie du luxe est un secteur performant en France. Impôt foncier : Attention à la taxe foncière qui frappe les terrains des agriculteurs à la retraite, une fois que ceux-ci ne sont plus considérés comme de l’outil de travail. Il y a là un traitement qui ne se justifie peut-être pas. L’impôt sur l’essence me paraissait être une bonne idée puisqu’elle allait dans le sens de la transition énergétique. Mais il faudrait pouvoir alors proposer des alternatives concrètes et efficace (développement des transports en commun, véhicules électriques… sachant que ces derniers imposeraient d’augmenter grandement la production électrique en France, ce qui participe aussi du réchauffement climatique). Services publics : La grande majorité d’entre eux me paraissent indispensables à la couverture des risques sociaux. Il faut absolument les préserver. Pacte social : question très difficile, je n’ai pas d’éléments de réponses qui me satisfassent moi-même. La solidarité intergénérationnelle, entre biens portants et malades, entre travailleurs et chômeurs me semble le fleuron de notre pacte social. Mais le vieillissement de la population met fatalement en péril l’équilibre précaire du système. États et collectivités publiques : Le mille-feuille administratif me semble, à l’ère du numérique, une gabegie sans nom. Il faut supprimer les départements, les cantons, voire même les communes, même si les français y sont très attachés. Ne devraient subsister que l’État, les régions et la communauté de communes avec un seul organe représentatif. Peut-être faut-il profiter de la crise des communes rurales (dont plus personne ne veut être maire) pour commencer des expérimentations de regroupement. Transition écologique : Sujet très difficile, je n’ai pas vraiment là non plus d’idée arrêtée. Les pistes sont infinies mais toutes sont compliquées à installer durablement. Le chantier est de toute façon colossal et je ne sais pas vraiment par quoi commencer… Démocratie et citoyenneté : La question institutionnelle me semble LA question primordiale à régler en priorité. Il faut abolir la Veme République qui ne sert plus qu’à dresser les français les uns contre les autres et aboutira à la guerre civile. Il faut élire une assemblée constituante avec pour mission de rédiger la constitution d’une VIe République. Pouvoir législatif : confié à une chambre haute (l’Assemblée Nationale) élue à la proportionnelle intégrale. Ainsi tous les courants de pensée politiques seront représentés et les français seront obligés de composer entre eux, de débattre, de se comprendre, et de gérer au mieux les nécessaires intérêts contradictoires d’une démocratie. Fin de la représentation locale par circonscription, qui ne sert qu’à entretenir des barons locaux clientélistes qui ne vont jamais à l’assemblée. La représentation locale serait en revanche maintenue pour une chambre basse (le Sénat) qui pourrait faire remonter les problématiques locales à l’assemblée qui serait le seul organe à même de voter les lois. Réduction drastique du domaine de la loi. Celle-ci ne doit plus être utilisée que pour donner les grandes orientations politiques, fiscales, sociales, environnementales et de justice de notre pays. Tout le reste doit être une affaire de règlement démocratiquement décrétés au sein d’organismes dédiés. Pouvoir exécutif : fin de la collusion entre les pouvoirs législatifs et exécutifs. Suppression des ordonnances et du 49.3. Soit un régime présidentiel assumé, soit, plus audacieux, j’en conviens, un retour au système du directoire : 5 ministres régaliens (ou plus) qui gèrent l’administration et font exécuter les lois décidées par le parlement. Pourquoi pas un ministre par courant politique ? Mais c’est peut-être un peu utopiste… Pouvoir judiciaire : préservation de l’indépendance totale de la magistrature.
Restier Gilbert a écrit le 17 janvier 2019 à 17 h 50 min:
De la dignité les smigards veulent vivre de leur salaire et non d une aide de l état alors c est bien le smig qui doit être revalorisé de 100euros avec objectif 1500 en fin de quinquennat l économique ne s en portera que mieux, comment un état peut il financer les salariés privés, il n y a que le PS pour trouver une telle idée. Cesser le moins de impôt en augmentant sans cesse les taxes, tout citoyen doit payer l impôt c est le premier acte citoyen. Une seule CsG déductible et non ce cumul déductibles non dedeductible Rds et autres De la clarté. Stop au racket des automobilistes,non au blocage du salaire des fonctionnaires avec inflation des plus haut salaires. Publication de toutes les niches fiscales avec conservation uniquement de celles concernant le logement et l environnement...
a écrit le 17 janvier 2019 à 17 h 31 min:
Que les personnes en situation d handicap vivent dessament et qu on les intègres plus dans la société car se sont les oubliés
Sandrine a écrit le 17 janvier 2019 à 16 h 55 min:
Montrer l’exemple au niveau des élus et des fonctionnaires d’etats dans un Premier temps : - en demandant des résultats sans quoi les employés du service publics seraient tout simplement renvoyés. - chaque contribuable devraient exactement savoir comment sont distribués les impôts qu’il paye. - supprimer la taxe foncière, impôt très injuste. Il serait temps Aussi de considérer tous les petits patrons, commerçants qui contribuent à l’économie. - congés payés pour tous les indépendants ! Il serait temps de les mettre au niveau des autres travailleurs. Certains ne peuvent pas se permettre de prendre quelques jours de congés et sont à bout ! Il faut les valoriser car ils ont droit à rien et voient les bénéficiaires du RSA et des allocations mieux vivre qu’eux sans rien faire ! c’est devenu grave très grave : les personnes qui ne travaillent pas et se complaisent de vivre des diverses aides sont avantagés par rapport au petit patron qui mouille sa chemise fait beaucoup d’heures et voit peu ses enfants De même les fonctionnaires de l’education Nationale devraient travailler plus ! Ils ont 6 mois de vacances dans l’annee, on devrait les mettre au même niveau de tout le monde 5 semaines de Vacances dans l’annee Et les utiliser le reste du temps à s’occuper des enfants par exemple en travaillant dans les´ centres aérés pendant les vacances scolaires pour amortir leur salaire que chacun de nous paye. Il ne faut pas aider financièrement que les plus’ pauvres d’entre nous mais tout le monde même ceux qui ont des revenus sans quoi ce sera toujours les mêmes qui seront laisés ! Les travailleurs moyens, ceux qui sont dàns la tranche qui n’a droit a rien ! C’est rmon Cas et je sature, jamais’droit à rien juste droit de payer ...
PIERRE a écrit le 17 janvier 2019 à 16 h 26 min:
Proposition : maintenir la taxe d'habitation pour les 20% des foyers les plus aisés (dont je fais partie) et en contrepartie supprimer la redevance audiovisuelle pour les non-imposables. En effet, pour les foyers modestes, cette redevance audiovisuelle est souvent supérieure à la taxe d'habitation. Et la télévision est pour eux la seule possibilité d'accès à la culture et au divertissement.
Madeleine a écrit le 17 janvier 2019 à 15 h 45 min:
Le pouvoir d achat doit être une priorité. Une hausse des salaires pour tous. Du travail aux citoyens de notre pays en premier. L arrêt de tous les privilèges et faveurs accordés à ceux qui nous gouvernent. Plus de transparence dans les impôts. Arrêt Des taxes, et revalorisation des retraites. Une justice pour tous, et plus de sévérité envers les délinquants, et récidivistes. Remettre la pension de réversion pour les veuves ou veuf c'est dans la normalité des choses quand nous sommes mariés quand même. Prendre soin des services publics car nous en avons besoin, arrêtez de tout fermer. Le retour judicieux des 90 km/h. Que chacun puisse finir leur fin de mois sereinement.
dubrulle a écrit le 17 janvier 2019 à 15 h 23 min:
il serait souhaitable de réduire le train de vie des élites en regroupant les ministères/en créant un parc automobile ne servant qu' aux missions officielles Les ministres devraient être logés dans des habitations personnelles et payer leur loyer et se rendre au travail journalier par leur propre moyens termine de voir ces hommes ou femmes en jaquette qui ouvrent et qui ferment les portières des voitures/même la reine d Angleterre porte elle même son parapluie fini les tapis rouge et les roulements de tambour chaque jour a l arrivée en séance des présidents des assembles et les haies d honneurs rendues par les garde républicaine
DUMAS a écrit le 17 janvier 2019 à 15 h 21 min:
Développer et prolonger les voies vertes actuelles, les connecter entre-elles en les équipant de véhicules électriques autonomes permettant de transporter les travailleurs et étudiants la semaine et laissant libre accès aux loisirs le week-end.
BIR-HERNANDEZ a écrit le 17 janvier 2019 à 15 h 05 min:
- Retour de l'ISF - Arrêt du CICE - Arrêt du projet Montagne d'Or en Guyane (où est l'écologie quand on déverse des tonnes d'arsenic dans la nature ???) - Protection de l'environnement intégrée à TOUS les ministères : c'est à mon sens la priorité internationale du moment, et pour longtemps ! - R. I. C. : ok on t'a élu, mais si tu ne tiens pas tes promesses électorales : dehors ! - Diagnostic STRUCTURE obligatoire pour toute vente immobilière (plus intéressant que le radon ou le DPE !). - Arrêt des rejets d'alumine au large de Marseille "Sous le bleu azur, de l'aluminium, du titane et du vanadium. Les rejets industriels d'Alteo, producteur d'alumine, dans le parc national des Calanques au large de Marseille (Bouches-du-Rhône) vont pouvoir continuer pour 6 ans de plus selon un arrêté du préfet signé lundi, rapporte ce mardi un journaliste de Reuters. Cette décision intervient alors qu'une étude de l'Anses, publiée le lundi 21 décembre et détaillé par Marsactu, affirme que ces rejets contaminent les poissons. Il s'agit du premier rapport d'une agence de l'Etat à arriver à cette conclusion." Le Parisien - Sortie du nucléaire - Développement des énergies renouvelables - Démantèlement des fermes industrielles - Interdiction du glyphosate, des pesticides industriels et des perturbateurs endocriniens. En bref : pouvoir respirer de l'air pur, boire de l'eau potable aux ruisseaux, se baigner dans des rivières et fleuves non pollués... la vie quoi !
Charlotte a écrit le 17 janvier 2019 à 14 h 55 min:
Bonjour Voici ce que je pense essentiel à faire en France : - augmentation du smic , du rsa, des retraites,des allocations pour les personnes andicape. - augmentation du pouvoir d'achat : baisser les prix des produits de première nécessité et des produits bio . -aider davantage les petits commerces et commerce de proximité ainsi que les vente direct producteurs . - contrôler l'immigration en baissant les aides pour les immigrés. - encourager les agriculteurs qui souhaite se mettre a produit bio en leurs accordants davantage d'aides . - remettre l'isf - qu'il y ai plus de justices juste et plus de bavures policières en les contrôlant davantage ainsi que effectuer des contrôles de drogue et d'alcoolemie régulièrement dans la journée pour les forces de l'ordre et les représentant de la justices . - augmentation des salaires des assistantes maternelles - ne pas supprimés le complément chômage des assistantes maternelle sinon elle ne pourrons plus vivre de leurs travail . - aider les personnes sans emploie a retrouvés du travaille en suppriment les taxes pour les employeurs . - RIC - baisser les salaires du président et ministres - démission de Macron,Castaner , et Édouard Phillipe
Cavaille a écrit le 17 janvier 2019 à 14 h 39 min:
Bonjour je trouve que la HHA augmente très peut. Je propose une HHA de 1000 euro est indexé sur l’inflation car vivre avec 860 euro devient très dur . Ma deuxième question sur écologie j’hab Dans une résidence un toit pour tous ils veulent pas équiper les garages de prise spécial pour une voiture électrique je trouve anormal d’ha Aux centre ville est pas pouvoir bénéficier d’un équipement pour la voiture électrique . Merci de votre gentillesse
FERRIER a écrit le 17 janvier 2019 à 14 h 27 min:
Les routes et nos chemins de notre belle villes sont en tres mauvais etat l'assainissement la fibre internet n'existe même pas dans certain secteur tel que le quartier des roubines malgrés les promesses de certain hommes politiques ou comités de quartiers rien ne bouge. Le nettoyage des abords de nos chemins sont même pas fait et pourtant nous payons bien nos impôts. Tout cela font aussi partie des mécontentements. Il faut que cela bouge.