Écrivez un nouveau message.

 
 
 
 
 
Nom et e-mail non obligatoire.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Nous nous réservons le droit de supprimer, ou de ne pas publier les messages selon les règles établies dans l’onglet conditions d’utilisation.
FARRET a écrit le 6 mars 2019 à 14 h 09 min:
La gestion dite "en bon père de famille" est une gestion qui veut que l'on ne dépense pas plus que ce que l'on gagne. Dans une entreprise quand le chiffre d'affaire est en baisse, on se pose la question "POURQUOI?", "Est ce que les produits vendus sont trop chers, de mauvaise qualité, mal ciblé". Dans tous les cas le prix de vente des produits n'est pas augmenté. On révise les charges fixes de l'entreprise afin de les diminuer. Que fait l'administration française quand le budget n'est pas boucle, et bien au lieu de s'attaquer aux dépenses, on tente d'augmenter les entrées, et pour cela, comme il y a un monopole des services, on augmente les tarifs via des impôts nouveaux, des taxes, mais s'attaquer aux dépenses, que nenni, il faudrait que les "soit disant élus" commencent par restreindre leur train de vie. Je dis"Soit disant élus" car depuis déjà plusieurs élections le taux d'absentéisme" augmente sans que les politiques se posent la question "POURQUOI?" et surtout la question "que faire pour inverser la tendance". Et bien messieurs les politiques, sachez que pour être respectés, il faut avant toute chose être respectable. Arrêtons de faire de la politique un métier à plein temps. Appliquons à nos structures d'états, les mêmes règles que celles des entreprises performantes. Les structures dirigeantes doivent subir une cure d'amaigrissement (et je ne dis pas d'amincissement, mais AMAIGRISSEMENT), afin de s'adapter aux techniques nouvelles de communication, lors d'une soit disant réforme, affichez clairement les objectifs de la réforme et les ECONOMIES PREVUES ET REALISEES, Faisons passer des fonctionnaires du niveau administratif au niveau opérationnel, les professionnels de la santé, de la sécurité, de l'éducation passent trop de temps à remplir des documents, et enquêtes qui vont finir au fond des placards, et pas assez de temps à faire le métier pour lequel ils ont été formés, Arrêter de faire des lois qui ne servent qu'à avoir le nom d'un homme politique accolé à une loi pour faire croire qu'il a travaillé, mais faites appliquer les lois qui existent déjà. (je rappelle Monsieur POMPIDOU qui a déclaré à un de ses ministres qui n'a jamais travaillé en dehors de la politique:"ARRETEZ d'emmerder les français avec vos lois.....) Ma liste n'est pas fini et il reste encore beaucoup de choses à FAIRE. En fait on peut résumer tout cela en quelques mots: SOYEZ RESPECTABLES, et PENSEZ D'ABORD A LA FRANCE AVANT DE PENSER A VOS INTERETS PERSONNEL. On pourra alors avec toutes les économies réalisées diminuer le nombre de taxes et d'impôts