Écrivez un nouveau message.

 
 
 
 
 
Nom et e-mail non obligatoire.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Nous nous réservons le droit de supprimer, ou de ne pas publier les messages selon les règles établies dans l’onglet conditions d’utilisation.
Pierre B Nîmes a écrit le 4 mars 2019 à 17 h 33 min:
Les pensions de retraite indexées sur l'inflation, avec rattrapage sur 5 ans. Réduction de la TVA sur les médicaments non remboursés. Reprise de l'Etat des autoroutes. Développement du transport par rail. Annuler toutes les petites taxes inutiles et trop chères à encaisser. Réduire considérablement le train de vie des anciens ministres, présidents, sénateurs, hauts fonctionnaires; voitures, logements, secrétaires, avantages en nature, etc..Stopper toutes ces conférences, audits, réunions, commissions, qui ne servent qu'a régaler ceux qui les font et ne débouchent sur rien. Supprimer le Conseil Economique et Social qui coûte une fortune pour rien. Réduire considérablement les protocoles à chaque réunion,ou déplacement; voitures, nourritures, personnel, police.Taxer les GAFA, même si d'autres pays ne sont pas d'accord; que chaque pays voit chez lui!!!Payer les employés avant les actionnaires, pour les grosses sociétés, CAC40, par exemple. Créer un niveau plafond afin de taxer fortement les revenus élevés issus des actions. Bloquer les avantages en nature, et salaires énormes des PdG, pas plus que 1/100 du SMIC. Contrôle plus important du flux internet pour ce qui concerne les vols, la drogue, les trafics. Peine plus sévère pour les petits délinquants, mais pas de prison, exemple des pays nordiques. Versement de la totalité des taxes carburant pour l'entretien, la construction,l' amélioration des routes; construire beaucoup plus de déviations pour stopper la traversée de villages.Redonner bien plus de pouvoir aux Maires, qui sont plus près des citoyens. Réunir les moyens des Conseils Généraux, Conseils Régionaux, en leur donnant plus de financement; gérés actuellement par la capitale. Donner plus de moyens aux Hôpitaux, ouvrir les petites cliniques de proximité, réorganiser les urgences en créant des maison de santé en amont; afin de gérer la "bobologie" Il y a trop d'argent dépensé inutilement, c'est facile pour l'Etat; ce n'est pas le sien